Le SPONDYLOLISTHESIS (du grec ancien σφόνδυλος, vertèbre, et ὀλίσθησις, action de glisser) désigne une affection du squelette humain, caractérisée par le glissement d'une vertèbre en avant de la vertèbre située en dessous d'elle (antélisthésis) ou en arrière (rétrolisthésis).

Le spondylolisthésis est une pathologie qui est dans la grande majorité des cas d'origine dégénérative survenant au niveau L4L5, rarement en rapport avec une lyse isthmique (Fracture d'une partie de la vertèbre) survenant en L5S1.

Il est responsable d'une compression des nerfs lombaires et sacrés, pouvant entrainer des douleurs rachidiennes et une irradiation au niveau d'un ou des deux membres inférieurs (cruralgie ou sciatique, en fonction du niveau de compression). La douleur s'accompagne d'un engourdissement avec des sensations anormales au niveau des pieds. Les symptômes sont d'apparition progressive, et le périmètre de marche diminue progressivement entrainant un handicap fonctionnel de plus en plus sévère. 

La douleur est essentiellement mécanique, disparaissant au repos.

Le traitement médical, les infiltrations et la kinésithérapie peuvent améliorer les symptômes qui finissent par réapparaitre, puisque la pathologie est évolutive sur le plan anatomique.

Toutes les études scientifiques ont montré la supériorité de la prise en charge chirurgicale par rapport à la prise en charge conservatrice.

 

L'objectif du traitement chirurgical est de décomprimer les nerfs lombaires et sacrés et de stabiliser le glissement.

Plusieurs modalités de traitement sont possibles, nous favorisons quand cela est faisable, le maintien de la mobilité grace à une stabilisation dynamique. La philosophie du maintien de la mobilité Motion Preservation a été acquise grace à notre longue expérience dans la fusion, ou arthrodèse qui entraine rapidement une détérioration des segments mobiles adjacents au segment opéré Adjacent Segment Disease ASD. 

  • Twitter
  • LinkedIn

© ICVNS 2019-2020